Centre culturel du Brabant... / Archives / ARTS / Littérature - BD / Le Prix Jean Muno 2012 est décerné à ...

Le Prix Jean Muno 2012 est décerné à ...

Christophe Ghislain pour "La Colère du rhinocéros", paru aux Editions Belfond

Ce mercredi 28 novembre 2012, dans le cadre prestigieux du Château de La Hulpe, Christophe Ghislain s'est vu remettre le Prix Jean Muno 2012 pour son roman La Colère du rhinocéros.


Le livre
La Colère du rhinocéros


J'ai roulé doucement vers la sortie du garage, un peu trop ailleurs pour me concentrer sur ce que je faisais. Il y avait Hélène et la puce, mon père, mes espoirs de môme et mes souvenirs d'adulte, le manque de mille autres souvenirs que j'aurais aimé avoir, des cercueils et la peur de mourir, des glaces qui fondent trop vite, du sable dans les yeux, l'amour à la sauvette, le clapotis de l'eau qui cogne contre le matelas gonflable sur lequel on se laisse bercer, des maisons sous la pluie, des phares tragiques et des falaises étonnantes, des tonnes de poissons, des hydravions et des rhinocéros en veux-tu en voilà qui faisaient la bringue dans mon cerveau.

La Colère du rhinocéros est un roman polyphonique porté par une écriture savoureuse, un western poétique et drôle explorant les méandres de vies tombées en morceaux, un questionnement sur le sens de l’existence édifié autour du rêve en ruine d’un vieux fou absent : le père de Gibraltar.

L’auteur

Christophe GHISLAIN est né en 1978 dans la région de Liège, en Belgique. Après des études de lettres et de philosophie, il s’est orienté vers la réalisation et a obtenu en 2005 pour Lost in La Hesbaye le prix du meilleur film au Festival international du film indépendant de Bruxelles. La Colère du rhinocéros est son premier roman.

L’éditeur

Les Éditions Belfond
Place des éditeurs SA - 12, avenue d’Italie – 75627 Paris Cedex 13.

Le Prix

Amoureux de la mer du Nord, Jean Muno affectionnait particulièrement la plage d’Ostende, laquelle lui a inspiré un de ses plus grands livres, Ripple marks. C’est pourquoi, outre le prix de 2500 € octroyé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, le lauréat s'est vu offrir un cadeau d’une portée plus symbolique, une nuit dans un somptueux hôtel d’Ostende, face à la mer : c’est le Thermae Palace qui prend en charge ce cadeau poétique.

Comme chaque année, la famille de Jean Muno encourage cette initiative et est présente à la remise du prix. Pour cette édition, et pour la première fois, elle a également remis au lauréat "les félicitations de la famille de Jean Muno" par l’intermédiaire de Jean-Baptiste Baronian, écrivain et membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, proche de Jean Muno et ami de la famille. 

Et après... ?

Le Prix Jean Muno ne s’arrête pas à la proclamation du prix et à la remise de cadeaux.

Pour augmenter l’audience de ce prix, le Centre culturel du Brabant wallon mettra encore un peu partout en place différents projets de sensibilisation à la lecture, à la littérature, en valorisant bien entendu les textes de Jean Muno et du lauréat.
Outre des animations dans des classes, des bibliothèques ou des librairies, l’accent sera mis, cette année, sur des actions dans l’espace public, dans les gares, afin de porter la lecture, le prix et son lauréat vers le plus grand nombre. Le passant pourra entendre des passages de l’ouvrage, s’installer pour un temps de lecture dans un lieu inattendu ou encore se laisser surprendre pour se demander ce qu’est ce fameux Prix Jean Muno !

Ces animations sont en cours de préparation en Brabant wallon et dans toute la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pour connaître la composition du jury, les trente-trois livres concourant ou en savoir plus sur le Prix Jean Muno, c'est ICI.