Centre culturel du Brabant... / Archives / ARTS / Cirque / "Interférences" par la Cie-To-Pia
EN RÉSIDENCE - 19 > 30.01

"Interférences" par la Cie-To-Pia

--- Acrobatie aérienne et jonglerie --- Un duel de couteaux, une course poursuite de massues, un mât et un tissu... "Interférences" propose une rencontre entre deux êtres, deux mondes différents. Un couple ou peut-être pas ? Des amis ? Des amants ? Eux-mêmes ne le savent pas réellement...
En résidence du 19 au 30 janvier
Acrobatie aérienne et jonglerie

Démarche artistique

Pour découvrir l’essence du spectacle, nous commençons par un travail essentiellement technique. Nous étudions, avant tout, la fusion de nos différentes disciplines circassiennes tel que le mélange de la jonglerie et des disciplines aériennes (mât chinois, tissu aérien). Un travail déjà abordé durant notre formation respective à l’ESAC et qui a donné à la compagnie l’envie de continuer dans cette démarche.

Suite à des résidences de recherche, d’autres formes de métissages entre nos disciplines circassiennes apparaissent et confirment notre démarche artistique et technique. Ainsi, de nouvelles pistes se dévoilent telle qu’une danse sensuelle à deux autour du traditionnel lancé de couteaux ou une course relai avec une massue.
Ce mode de recherche nous conduit à nous questionner sur un thème, celui de l’interférence. En effet, lorsque des nouveaux objets ou techniques s’introduisent dans nos disciplines de base, cela crée des perturbations dans les habitudes de chacun. Un nouvel élément apparaît dans un espace habituel et il faut alors s’adapter et recréer avec celui-ci. Ces interférences provoquent des transformations dans notre duo, elles transforment nos corps, changent nos rythmes, nos relations à l’objet et à l’autre mais elles nous offrent également une nouvelle palette de possibilité et un nouveau regard sur les différentes disciplines circassiennes.
Nous poussons alors un peu plus loin notre réflexion en créant un parallèle dans notre vie quotidienne. Nous découvrons que cette "interférence", nous la vivons chaque jour, à chaque instant. En effet, quotidiennement nous planifions, rêvons notre projet mais bien souvent nous sommes confrontés à un imprévu qui vient bouleverser nos plans. Nous devons alors accepter le changement et réorienter notre projet.

Au final, nous nous rendons compte que ces interférences deviennent passionnantes et enrichissent notre travail. Nous nous en inspirant pour enrichir le plateau et nous nous amusons à vivre notre vie afin d’être toujours prêts aux changements qui viendront modifier notre parcours.
Le spectacle Interférences évoluera à travers les aléas et grandira comme chacun de nous sur le chemin de la vie.


Note d'intention

Nous avons le désir que le public, à travers notre spectacle Interférences, puisse entrevoir d’une manière subjective des parties de lui-même, des vécus ou encore un morceau de son histoire, afin de lui offrir une pause dans le temps pour qu’il se souvienne de ses jardins perdus.
Une étape de travail du spectacle Interférences a déjà été jouée à l’occasion du festival Sul Filo del Circo à Turin. Nous avons pu tester notre projet devant plus d’une centaine de personnes. Nous avons constaté que celui-ci a touché non seulement les plus petits, mais également le monde des adultes.
Tania Simili et Fabian Krestel


Distribution


  • Tania Simili Suisse/Italie - (tissu aérien, manipulation de massue)
  • Fabian Krestel/Allemagne - (mât chinois, jonglerie)

Coopération artistique, administrative, aide à la production : La Charge du Rhinocéros





Autre résidence de création :
16 au 21 mars 2015, Espace Catastrophe, Belgique


Planning de production :
Festival sul Filo del Circo, Turin, Italie, 2015

Festival de rue de Chassepierre, 21 et 22 aout 2015

Les instantanées, Péruwelz, octobre 2015

Ecole de cirque de Bruxelles, date à déterminer