COLLOQUE

La coopération en mouvement

Que recouvre le concept de coopération territoriale ? Quels en sont les enjeux ? Quel sens cela a-t-il ? Comment la réaliser concrètement ? Comment s’ouvrir à des acteurs de secteurs différents ? Les réseaux des bibliothèques publiques, des maisons de jeunes, des organismes d’éducation permanente et des centres culturels convient les professionnels de la Culture à explorer la notion de coopération… de la théorie… à la pratique.
En avril 2013, les Assises du développement culturel territorial du Brabant wallon ont mis en évidence la nécessité d’activer de nouvelles logiques de coopération entre acteurs culturels.

Aujourd’hui, les réseaux des bibliothèques publiques, des maisons de jeunes, des organismes d’éducation permanente et des centres culturels convient les professionnels de la culture à une journée entièrement consacrée à cette dynamique particulière qu’est la coopération. Que recouvre le concept ? Quels en sont les enjeux ? Quel sens cela a-t-il ? Comment la réaliser concrètement ? Comment s’ouvrir à des acteurs de secteurs différents ?

L’objectif du processus auquel les professionnels de la culture sont invités à prendre part, est de construire une action culturelle pertinente et cohérente en lien avec les attentes, les besoins, les goûts, les impératifs sociaux et économiques des habitants du Brabant wallon, une terre en mutation. In fine, cela permettra de favoriser et renforcer les mises en réseau tant à l’échelle locale que supra-locale et provinciale.

Une petite vidéo vaut mieux que 1000 mots


Dessins et animations : Inti Orozco
Voix : Camille Sansterre
Montage : Eléonore Coyette 

Le rendez-vous du 21 octobre 2014

La notion de coopération sera explorée, de la théorie à la pratique. Ensuite, lors d’ateliers, la rencontre entre acteurs culturels permettra de s’interroger sur les éléments fondamentaux à tout partenariat au profit du développement socioculturel de la population.

Artistes, opérateurs culturels, opérateurs jeunesse, reconnus et non reconnus, travailleurs et responsables d’associations, de services communaux, mandataires politiques participeront à cette journée pour imaginer une culture de la coopération au service du développement du territoire et de ses populations !

Au programme

Sous la houlette de Luc Carton, directeur de l'Inspection générale de la Culture - FWB, le colloque commencera par une lecture croisée des décrets Lecture publique, Centres de Jeunes, Éducation permanente et Centres culturels. Logiques communes, complémentarités, spécificités et divergences, potentiels de coopération y seront décortiqués.

Marc Maesschalck, philosophe, directeur de recherche au centre de philosophie du droit de l’UCL, traitera du sens et des enjeux de la coopération.

Heleen Vanden Bergh, coordinatrice culturelle du district d’Anvers, évoquera une pratique de coopération menée au Biodroom à Anvers. On y trouve un jardin communautaire, un espace de culture et de représentations, réalisé par la ville d’Anvers dans le cadre du décret flamand sur la politique culturelle locale. Cette initiative a été menée en partenariat par les quatre centres culturels d’Anvers, Ecohuis et des services communaux "Welzijn en samenleving".

Céline Martin, philosophe, coordinatrice du service "Démocratie et Cultures" au CAL, s'intéressera elle aussi à la pratique de coopération avec l'exemple de "Aux livres citoyens", un dispositif d’actions citoyennes organisé à Liège autour des livres, de la lecture et de l’écriture comme vecteur d’émancipation individuelle et collective rassemblant 115 partenaires de la Province de Liège.

INFOS PRATIQUES
Mardi 21 octobre 2014, de 9h à 17h à Wavre
Contact : Myriam Masson010 62 10 45

Dans deux vidéos, Éric Corijn, philosophe de la culture et sociologue, professeur à la VUB, et Michel Eggerickx, démographe – UCL – Cytise /IWEPS, analysent les enjeux territoriaux et démographiques d'un Brabant wallon en mutation.

ÉRIC CORIJN : "Décloisonner les politiques et les esprits pour faire du Brabant wallon un territoire qui prend place dans le développement métropolitain bruxellois."



THIERRY EGGERICKX : "Une de nos recommandations est de diversifier le logement pour contrer la dualisation sociale du Brabant wallon."