LITTÉRATURE

Les nuits d'encre 2015

Pour sa 22e édition, le festival Les nuits d'encre invite à lire et à découvrir des auteurs d'ici et d'ailleurs, du 13 mars au 15 avril 2015 dans des lieux qui favorisent la rencontre, partout en Brabant wallon.
Le festival bénéficie comme l'année précédente de l'enthousiasme qu'un invité d'honneur insuffle à de nombreux partenaires. Cette année, c'est In Koli Jean Bofane qui se lance dans la grande aventure ! Il compose, avec les organisateurs des Nuits d'encre, la programmation autour d'une thématique, tout en soignant la forme des rencontres avec les publics.


In Koli Jean Bofane
Né à Mbandaka en République Démocratique du Congo le 24 octobre 1974, In Koli Jean Bofane est témoin des conflits qui traversent son pays. Publiciste et éditeur engagé, il est contraint d'abandonner sa maison d'édition à la suite des pillages en 1993. Il réside depuis en Belgique où il vit de son écriture et d'animations en faveur de la paix, après avoir exercé maints petits boulots...
Le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994 le bouleverse et déclenche chez lui l'urgence de l'écriture. La littérature lui permet de rendre hommage aux 6 millions de morts des guerres dans l'est du Congo, de dénoncer le pillage des richesses et les atrocités. Il publie en 1996 chez Gallimard un livre pour enfant, "pourquoi le lion n'est plus le roi des animaux". Actes Sud a édité deux romans : "Mathématiques congolaises en 2008 et "Congo Inc. Le testament de Bismarck" en 2014. Ce dernier relate les aventures d'Isookanga, un jeune Pygmée du pays Mongo, épris de mondialisation. Son écriture vive, sa langue imagée enrichie des expressions congolaises et son talent de narrateur rendent ses romans haletants.

Gagnant de nombreux prix dont le Prix Jean Muno, il fera voyager Les nuits d'encre et invitera le public à "oser l'envol".

Oser l'envol

Oser l’envol, comme toute entreprise humaine, ne va jamais de soi. Pour cela, il faudrait sans doute savoir à partir d’où se lancer. Ensuite, appréhender le lieu où atterrir. Mais tout d’abord, il faut apprendre à déployer ce qui servirait de voilure. On pourrait avoir de sérieuses tendances à hésiter face au vide qui s’étend. La démarche de l’écrivain ou du lecteur s’apparente un peu à ce phénomène capable de tétaniser quiconque s’y essaye. Chacun se souvient de l’hésitation, du manque de confiance devant une œuvre littéraire. Pourtant, lorsque l’on parvient à passer outre la peur de l’inconnu, la sensation est sublime. C’est alors que des univers, des mondes oniriques s’offrent sans partage, et on peut ainsi partir à la recherche du vertige ou pourquoi pas, de l’extase.

Ce festival Les nuits d’encre 2015 tentera d’apporter un peu de cela par la rencontre d’auteurs de tous horizons, de textes issus de plumes venues d’Europe et d’Afrique parce que, justement, l’envol ignore les frontières et les idées préconçues et, de plus, l’envol est à la portée de chacun. L’événement nous invitera à accomplir cette quête pour quelques soirs, quelques nuits, en espérant que les constellations ne nous feront pas défaut, afin qu’elles nous servent de guides. Car suivre une trajectoire pour atteindre une destination est crucial dans ces moments où seule l’émotion nous porte encore.

In Koli Jean Bofane

Pourquoi le lion n’est plus le roi des animaux
Gallimard Jeunesse, 1996
(Prix de la critique de la Communauté française de Belgique)

Mathématiques congolaises
Actes Sud, 2008
(Prix Jean Muno et Grand Prix littéraire d’Afrique noire)

Congo Inc. Le Testament de Bismarck
Actes Sud, 2014
(Grand Prix du roman Métis)

CONSULTEZ LE PROGRAMME À TÉLÉCHARGER ICI



L'organisation du festival les nuits d'encre est un partenariat entre le Centre culturel d'Ottignies- Louvain-la-Neuve et la Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB).
Avec l'aide d'UCL Culture. En collaboration avec le Centre culturel du Brabant wallon, la Maison du Conte et de la Littérature du Brabant wallon, le Centre de la Gravure et de l'Image imprimée, l'Institut provincial des Arts et Métiers, l'Institut du Sacré-Coeur (Nivelles), les Editons Actes Sud, la Ferme du Biéreau, l'Institut des Langues Vivantes, le Musée de Louvain-la-Neuve, le Centre culturel de la Vallée de la Néthen, le Centre culturel de Rixensart, le Centre culturel d'Ittre, la Maison des Jeunes Chez Zelle, PointCulture Louvain-la-Neuve, Henallux, l'Etable d'hôtes (Virginal), les librairies Libris Agora (Louvain-la-Neuve), Graffiti (Waterloo) et Le Petit Bouquineur (Ottignies), le Réseau Kalame, le réseau des bibliothèques de Grez-Doiceau, Incourt, Jodoigne, La Hulpe, Nivelles, Perwez, Rixensart, Ottignies-Louvain-la-Neuve et Wavre. Avec le soutien de la ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve, la Province du Brabant wallon, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Région wallonne et Wallonie-Bruxelles International.